amasco-logo
Amasco et son approche inclusive pour accompagner les enfants concernés par des “troubles Dys”

Amasco et son approche inclusive pour accompagner les enfants concernés par des “troubles Dys”

Chez Ateliers Amasco nous accordons une attention particulière aux enfants à besoins particuliers, “troubles Dys” ou ayant d’autres troubles identifiés. Notre logique d’accompagnement d’un animateur pour cinq enfants permet de soutenir et de suivre au mieux les enfants.

 

L’accompagnement personnalisé Amasco

 

Afin de répondre à ces besoins, nous mettons en place un PAA, c’est-à-dire un Projet d’Accueil Amasco permettant de mettre en relation les familles avec notre coordinatrice pédagogique, Manuela Bailly. Un protocole précis a été élaboré pour parfaire cette démarche :

  • Un échange est effectué avec les familles afin d’identifier les différents axes de l’accompagnement (stimulation intellectuelle, motricité fine, compétences langagières, capacité d’attention, etc…);
  • La nomination d’un référent, l’identification des potentielles ressources pour mieux appréhender le besoin de l’enfant;
  • À l’issue des ateliers en complément  du bilan pédagogique, un échange est effectué avec  les familles avec une évaluation des familles sur l’atteinte des objectifs identifiés en amont;

Ce protocole permet d’orienter et de diriger les activités proposées aux enfants à besoins particuliers.

Les témoignages nombreux démontrent la satisfaction des familles  :

 

« La joie et compter sur lui-même » – Maman d’un petit garçon

« Des animateurs très attentifs aux enfants » – Papa de deux garçons de 7 ans

Les différents “troubles Dys”

 

En France près de 7 % des enfants scolarisés sont porteurs de “troubles Dys”. Ce  terme renvoie à ce que l’on appelle les troubles cognitifs spécifiques, ainsi que les troubles des apprentissages qu’ils induisent.

Les enfants concernés éprouvent des difficultés à apprendre à lire, à écrire, à orthographier, à calculer, à s’exprimer ou encore à se concentrer. De fait, on parle de dyslexie ou de dysorthographie pour les troubles du langage écrit, de dysphasie pour les troubles liés au développement du langage oral, de dyspraxie pour les troubles de coordination. Les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité sont les plus fréquents chez les enfants. Par ailleurs, la dyscalculie se traduit par un déficit du calcul.

"Trouble Dys" et projet  d'accueil Amasco

J’accompagne des enfants présentant des “troubles Dys”. Ils n’ont pas tous les mêmes difficultés. En règle générale, ces enfants ont beaucoup d’efforts à faire toute la journée. Nous recommandons de fractionner les tâches, favoriser l’oral et le raisonnement plutôt que l’écrit. C’est une adaptation permanente en fonction des âges et de chaque individu, nous explique Sophie Evrard, psychomotricienne à Bayonne.

Á la question qu’avez vous appris cette semaine ? Les enfants ont répondu :

  « À vivre avec les autres, avoir confiance en moi » 

« J’ai appris à jouer avec les autres »

« J’ai appris à me calmer tout seul »

Il est important de ne pas mettre les enfants en difficulté, les enfants utilisent beaucoup d’ énergie pour effectuer une tâche. En ce qui concerne les activités physiques sportives, ils peuvent également être mal à l’aise, il faut être vigilant aux réactions des autres enfants, souligne également Anne Daubrey, psychomotricienne à Metz.

 

Les études montrent que les troubles cognitifs spécifiques touchent 5 à 7% des enfants d’âge scolaire. Pour les personnes concernées, l’objectif est d’améliorer ou de compenser les fonctions déficientes.