amasco-logo
Ateliers Amasco dévoile sa nouvelle gouvernance

Ateliers Amasco dévoile sa nouvelle gouvernance

Depuis le 8 septembre 2021, Ateliers Amasco dispose d’un nouveau Conseil d’Administration. 

Qu’est-ce qu’un Conseil d’Administration (CA) ?

Un Conseil d’Administration (CA) représente et structure les grands axes d’orientation de l’association. Les membres du CA sont voués à conseiller le directeur général et son équipe, à apporter leurs compétences, ainsi qu’à veiller au bon fonctionnement de l’association.

De gauche à droite : Olivier Thomassin (administrateur), Arnaud Langlois-Meurinne (président), Manuela Bailly (vice-présidente) et Michel Wendling (directeur général).

Michel Wendling, cofondateur et anciennement président de l’association, a cédé sa place à Arnaud Langlois-Meurinne, anciennement président de l’association Coup de Pouce, pour se consacrer pleinement à son poste de directeur général.

Qui compose le bureau du Conseil d’Administration ? 

Le bureau est composé de Arnaud Langlois-Meurinne, le président, de Manuela Bailly, la vice-présidente, de Louis Champion, le secrétaire, de Natacha Guetta, la trésorière et de Olivier Thomassin, l’administrateur. Selon leur statut, leur fonction diffère. 

Le président sera chargé de la stratégie financière, la vice-présidente de la pédagogie, l’administrateur des formations et des ressources humaines, le secrétaire du modèle économique et de la stratégie, et pour finir la trésorière s’occupera de la comptabilité, des ressources humaines et des relations avec les mairies.

Quelles ont été les motivations de ce changement de gouvernance ?

Ateliers Amasco connaissant une forte expansion, la nécessité de dissocier l’exécutif de la présidence est devenu indispensable. Ainsi, Arnaud Langlois-Meurinne, précédemment  vice président de Vivendi Universal Education et directeur général de Rouen Business School, accompagné d’Olivier Thomassin, anciennement directeur de formation et de l’implication personnel chez Valecon et vice-président de l’École à l’hôpital, on rejoint le Conseil d’Administration pour accompagner le déploiement de notre association.

Je suis fier de m’engager au service du développement d’Amasco aux côtés de ses fondateurs et de son équipe. Je m’appuierai sur mon expérience acquise dans les entreprises et associations que j’ai dirigées dans le secteur de l’éducation pour soutenir ce beau projet de corriger les inégalités pendant les vacances et de contribuer à l’épanouissement de tous les enfants.

Arnaud Langlois-Meurinne

Les principales orientations stratégiques de l’association s’articulent autour de trois axes, à savoir, consolider nos acquis, renforcer notre crédibilité auprès de nos publics et renforcer nos moyens de réussite. 

Encore un nouveau challenge pour l’équipe d’Amasco !

 

 

Avez-vous consulté notre précédent article ?

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

® Crédits : Simon Grass

L’heure est arrivé !

La rentrée des classes aura lieu le jeudi 2 septembre 2021 toujours dans des circonstances particulières liées à la Covid-19. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a publié le 23 juin dernier, la circulaire de rentrée 2021

Afin de consolider les savoirs fondamentaux des enfants, il a énoncé quatre dimensions essentielles pour guider les acteurs de l’éducation. L’objectif ? Permettre aux enfants d’avoir toutes les cartes en main pour pouvoir choisir au mieux la voie qui leur correspond.

Amasco contribue aux objectifs fixés par l’État, notamment par sa pédagogie favorisant un apprentissage riche et ludique, mais aussi par la transmission de valeurs républicaines telles que le respect d’autrui, la laïcité, l’égalité des chances et la solidarité.

 Ensemble, c’est notre École que nous rebâtissons, au service de la réussite des élèves et de l’unité de notre société.

Jean-Michel Blanquer

Suite à l’enseignement hybride dû à la crise sanitaire de la Covid-19, il est important de veiller à ce que tous les élèves soient sur la même longueur d’onde. Pour remédier à cela, l’Éducation nationale met à disposition aux professeurs des outils pédagogiques, afin de cerner au mieux les besoins des écoliers. Les dispositifs créés dernièrement pour contrôler le niveau scolaire des élèves, entrant en primaire et au collège, doivent être généralisés afin de garantir leur acquis.

Amasco contribue aux directives de l’État en mettant en place des ateliers ludiques qui permettent aux enfants d’apprendre tout en s’amusant. La lutte contre le décrochage scolaire et l’épanouissement des enfants sont des causes soutenues par nos équipes d’animateurs et d’enseignants !

Inciter à la lecture dès le plus jeune âge

L’Éducation nationale déclare qu’environ la moitié des élèves entrant en 6ème ne lit pas de manière fluide à l’oral. Pour inciter à la lecture, il est important que dès le plus jeune âge, les enfants aient accès à des livres. Le corps éducatif s’engage à instaurer des moments de lecture en classe (lecture d’histoires pour les maternelles, quart d’heure de lecture pour les niveaux supérieurs) pour les familiariser avec les mots.

 Le nouveau programme d’enseignement à l’école maternelle vise également à permettre l’enrichissement du lexique, la première structuration de la syntaxe et, par conséquent, de la réflexion qui lui est associée.

Jean-Michel Blanquer

® Crédits : Simon Grass

Rétablir le niveau en mathématiques

En 26 ans, le niveau en mathématiques a considérablement diminué. Une étude Timss déclare qu’un élève lambda de 4ème aujourd’hui, a le même niveau qu’un élève 5ème en 1995. Plusieurs actions ont été mises en place tels que le Plan de mathématiques depuis 2018 au primaire, collège et lycée, mais également la réforme des lycées, proposant une spécialisation mathématiques mieux structurée. La résolution de problèmes doit être valorisée, afin de développer l’engouement pour cette matière.

Chez Amasco, nous proposons également aux enfants des activités scientifiques, pour les aider à construire un raisonnement, expérimenter, découvrir des phénomènes physiques et chimiques, ainsi que  des expériences en botanique toujours par une approche amusante, entre affectif et intellectuel, permettant d’attiser la curiosité de l’enfant.

Favoriser les vacances apprenantes 

Les vacances sont parfois sources d’inégalités sociales. C’est pourquoi, Amasco offre aux familles une solution innovante pendant les vacances scolaires : des ateliers à la fois ludiques et éducatifs, pour que les enfants apprennent et gagnent en confiance en eux, au travers de jeux et d’échanges.

La démarche Amasco contribue à réduire les inégalités. L’association propose  un tarif solidaire pour que les familles les plus défavorisées puissent bénéficier de ces prestations. De plus, nous avons mis en place un programme d’accompagnement destiné à l’accueil des enfants à besoins particuliers. Amasco s’engage à aider et à adapter ses activités en fonction des aptitudes de chacun.

Pour plus d’informations à ce sujethttps://www.amasco.fr/amasco-inclusion/

Renforcer l’activité physique 

® Crédits : Simon Grass

Il paraît que 30 minutes d’activité sportive quotidienne sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. Chez Amasco, nous initions à des jeux d’intérieurs comme d’extérieurs. La dépense physique est essentielle pour le bon développement d’un enfant, tant du point de vue de leur santé mentale que physique. Il est donc important de ne pas négliger les sorties en extérieur ou bien dans la cour de récréation.

Dès septembre 2021, les enfants âgés entre 6 et 17 ans pourront bénéficier d’un « Pass’Sport ». Cette nouvelle allocation, d’une valeur de 50 €, contribuera à prendre en charge l’inscription de l’enfant dans l’association sportive de son choix. Le Pass’Sport concerne les enfants qui bénéficient soit d’une allocation de rentrée scolaire, d’une allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou soit d’une allocation aux adultes handicapés entre 16 et 18 ans.

Pour plus d’information à ce sujet : https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/le-pass-sport

Avez-vous consulté nos précédents articles ?

Forum des associations 2021

Nos Trophées des Sciences en images ! 

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco 

Forum des associations 2021

Forum des associations 2021

Avez-vous passé de belles vacances ?

Qui dit fin de l’été, dit retour à l’école, mais également choix des activités extra-scolaires pour vos enfants !

Dès le mois de septembre, nous serons présents aux Forums des associations en Île-de-France, ainsi qu’en Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons hâte de vous rencontrez et d’échanger plus en détails avec vous sur nos activités.

Le samedi 4 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Paris 19à la Place de la Fontaine aux Lions – de 13h à 20h
  • Bourg-la-Reineau Gymnase des Bas Coquarts
  • Antonyau Centre André Malraux – de 13h à 18h
  • Lyon 6à la Place Maréchal Lyautey

Le dimanche 5 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Fontenay-aux-Rosesau Parc Sainte-Barbe – de 10h à 18h

Le samedi 11 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Paris 13au Boulevard Auguste-Blanqui – de 10h à 17h30
  • Paris 15  à la Mairie du 15e – de 10h à 18h
  • Le Plessis-Robinsonau Complexe sportif Louis-Hachette – de 9h à 18h
  • Montrougeau Stade Multisports de Montrouge – de 10h à 19h
  • Lyon 3à la Place Guichard – de 10h à 17h
  • Lyon 9 – de 9h à 16h

Le dimanche 12 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Lyon 8 à la Place Ambroise Courtois – de 10h à 18h

Pour plus d’informations, contactez-nous à l’adresse suivante : contact@amasco.fr 

 

À très vite !

L’équipe Amasco 

Nos Trophées des Sciences en images !

Nos Trophées des Sciences en images !

Les expériences scientifiques ont été le temps fort de la semaine sur l’ensemble des sites Amasco.

En se basant sur les incontournables de nos ateliers, nos directeurs et directrices de site ont pu personnaliser le programme d’activités des enfants autour d’objectifs communs : stimuler leur apprentissage, leur curiosité et développer leur créativité. En Ile de France, dans la métropole Lyonnaise, ou encore  en région Grand Est, les mots d’ordre étaient  : découverte, expérimentation et analyse.

Retour sur une semaine riche en expériences

Programme Amasco

Chaque matin, les enfants préparent, en compagnie des animateurs et animatrices, le programme du jour, afin de réaliser le journal Amasco TV pour présenter les différentes activités de la journée.

Découvrez les talents d’orateur des enfants en cliquant juste en dessous :

Les Trophées des Sciences

D’expériences en expériences, les enfants ont découvert plusieurs phénomènes chimiques et physiques par le biais du jeu. Tous ensemble, ils ont réalisé une vidéo pour présenter les activités qu’ils ont réalisé tout au long de la semaine.

Un jury composé de parents et d’experts a délibéré et décerné les trophées à chacune des équipes. Retrouvez quelques expériences ci-dessous :

Expériences chromatiques

Botanique et expériences

Réalisation d’un four solaire

Et comme chez Amasco il n’y a que des gagnants, chaque groupe a reçu un trophée : trophée de l’illusion scientifique, trophée de l’humour scientifique, trophée de l’art des sciences, … Bravo à tous les enfants pour leur engagement et leur créativité !

Trophée des sciences

Pour découvrir une expérience simple à réaliser depuis la maison, cliquez-ici.

Pour plus de contenu, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’Équipe Amasco

Éducation positive et compétences psychosociales, en faveur de l’épanouissement et de la réussite des enfants

Éducation positive et compétences psychosociales, en faveur de l’épanouissement et de la réussite des enfants

Ateliers Amasco œuvre en faveur de l’épanouissement et de la réussite scolaire de tous les enfants. Inspirée du concept d’éducation positive, notre pédagogie vise à accompagner les enfants dans le développement de leurs compétences psychosociales, nécessaires à leur bien-être social, mental et physique.

Éducation positive, pédagogie active, compétences psychosociales, les termes sont nombreux. Ainsi, cet article a pour vocation de vous éclaircir au sujet de ces différents concepts, afin que vous puissiez en saisir l’ensemble des enjeux.

 L’école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

Albert Einstein

Les compétences psychosociales, au cœur de l’éducation positive :

Aujourd’hui, seules les compétences académiques et disciplinaires sont enseignées à l’école, positionnant au second plan le bien-être des enfants. C’est de ce constat qu’est né le concept d’éducation positive.

Qu’est-ce que l’éducation positive ? L’éducation positive, c’est l’intégration de la psychologie positive dans le champ éducatif. Selon Martin Seligman, l’un des précurseurs de cette approche innovante, l’éducation positive est « la voie vers l’épanouissement, permettant la réussite éducative ». La psychologie positive et le développement des compétences psychosociales sont intrinsèquement liés.

Les compétences psychosociales, qu’est-ce que c’est ? La notion de « compétences psychosociales » (CPS) a été introduite par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1993 :

« Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adaptant un comportement approprié et positif, à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. Les CPS ont un rôle important à jouer dans la promotion de la santé dans son sens le plus large, en termes de bien-être physique, mental et social »

Les compétences psychosociales, des compétences de vie :

Les compétences psychosociales représentent des habiletés, des aptitudes, des capacités psychologiques individuelles. Elles permettent d’être acteur et auteur de sa vie, au quotidien. Celles-ci peuvent s’apprendre, se cultiver, et même se transmettre ! Et comme toutes nouvelles compétences, plus elles sont développées tôt, plus elles s’acquièrent rapidement, naturellement et restent ancrées tout au long de la vie.

Les compétences psychosociales jouent donc un rôle essentiel chez les enfants, autant dans l’appréhension de leur parcours d’apprentissage que dans l’approche de leur future vie d’adolescents et d’adultes. Mais concrètement, les compétences psychosociales, qu’est-ce que c’est ?

Les 3 grandes catégories de compétences :

Les compétences psychosociales se divisent en 3 grandes catégories : les compétences sociales, les compétences cognitives et les compétences émotionnelles. 

Les compétences dites « sociales » ou « interpersonnelles » recouvrent la capacité d’un enfant à communiquer efficacement, à faire preuve d’empathie envers autrui, à formuler et recevoir des critiques ou à résoudre des problèmes relationnels. Plus globalement, elles consistent à développer son habileté dans ses relations interpersonnelles.

Les compétences dites « cognitives » désignent la conscience de soi et la capacité d’un enfant à adopter une pensée critique et créative. Elles sont notamment un atout essentiel pour l’analyse d’informations et la résolution de problèmes.

Les compétences dites « émotionnelles » font référence à la capacité d’un enfant à gérer son stress et à accueillir ses émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables. On les appelle également « compétences d’auto-régulation » puisqu’elles permettent un gain d’autonomie des enfants face à la maîtrise de leurs émotions et contribuent indirectement à leur réussite dans les activités d’apprentissage qu’ils entreprennent.

Les compétences psychosociales essentielles au bon développement des enfants :

Apprendre à faire face aux problèmes est une compétence indispensable à développer pour un enfant. Celle-ci permet de garder le contrôle face aux difficultés rencontrées, aux échecs auxquels il est confronté. Il s’agit également d’apprendre à faire des choix, en analysant la situation, en évaluant les différentes options, afin qu’il puisse agir en conséquence.

L’apprentissage de cette compétence se traduit par une pédagogie active, une pédagogie où l’enfant est au cœur de l’action, avec la possibilité de prendre des initiatives et de faire des choix de manière autonome. Elle permet notamment de donner une place à l’erreur afin qu’elle devienne une opportunité d’apprentissage, plutôt qu’un échec. Ainsi, elle requiert un esprit de coopération et d’échange chez l’enfant. Elle suscite également le débat, la réflexion individuelle et collective en vue d’atteindre un objectif précis.

Dans le monde dans lequel nous évoluons aujourd’hui, l’accès à l’information ne se résume qu’à un clic, il est donc essentiel d’apprendre aux enfants à développer leur esprit critique. Cette compétence est nécessaire à l’analyse objective des informations qu’ils rencontrent, ainsi qu’à la construction d’un avis fondé qui leur est propre.

Développer son esprit critique, c’est avant tout se questionner, sur soi, sur les autres, sur l’ensemble des informations disponibles. Pour un enfant, avoir une pensée critique est un levier de construction, d’affirmation face aux autres, d’adaptabilité à son environnement, mais également de développement de sa confiance en soi.

Développer sa pensée créative, c’est encourager l’enfant à libérer son imaginaire, à explorer les possibilités qui s’offrent à lui, voire à créer de nouvelles opportunités. Ainsi, il s’agit de susciter son esprit de découverte et sa curiosité.

Communiquer efficacement, c’est être capable d’exprimer sa pensée, de façon appropriée et adaptée. C’est savoir transmettre une idée, en respectant ses besoins comme ceux des autres. C’est faire usage d’une communication positive, non violente et respectueuse.

Pour un enfant, le développement d’une communication habile passe par l’expression de ses idées, de ses besoins du moment, mais également par une écoute et une empathie vis-à-vis des autres. Ainsi, cette aptitude relationnelle permet une aisance dans les relations interpersonnelles, puisqu’elle favorise l’élaboration de relations saines, constructives, fiables et durables. Elle contribue donc indirectement au bien-être social et mental de l’enfant.

Afin de développer des relations sociales saines et constructives, il est important pour un enfant d’apprendre à se connaître en explorant sa personnalité, ses forces, ses faiblesses, ses centres d’intérêt, ses valeurs, etc… Plus simplement, il faut avoir conscience de soi.

En pratique, il s’agit d’accompagner l’enfant dans l’identification et le développement de ses forces, afin qu’elles deviennent une arme pour la gestion de ses faiblesses, ainsi qu’un indicateur pour ses choix de vie futurs.

Avoir de l’empathie pour les autres, c’est se transposer au travers de l’autre, imaginer sa vie, se projeter dans sa situation. Développer cette compétence permet notamment l’acceptation de l’autre et de ses différences, ce qui contribue au développement de relations sociales équilibrées.

Savoir gérer son stress et ses émotions, ce n’est pas les fuir. C’est apprendre à les reconnaître, à identifier les signaux, les causes et les effets. L’enjeu est donc d’apprendre aux enfants à développer leur intelligence émotionnelle, en les sensibilisant sur le rôle des émotions, l’analyse et la gestion de celles-ci.

En pratique, le développement de l’intelligence émotionnelle passe par plusieurs pratiques telles que la relaxation, la méditation, la sophrologie, les mouvements, les arts visuels, la musique, etc..

Les émotions bien gérées peuvent être un formidable levier d’apprentissage. À l’inverse, elles peuvent être un frein considérable chez certains enfants. Il est donc essentiel pour les enfants d’apprendre à en tirer profit, plutôt que de les laisser les submerger.

Avez-vous consulté nos précédents articles ? 

Ateliers Amasco s’associe à l’École de la Philanthropie pour les vacances d’été !

Amasco et son approche inclusive pour accompagner les enfants concernés par des “troubles dys”

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco

Les Trophées des Jeux en extérieur : jouer en plein air pour acquérir de nouvelles compétences !

Les Trophées des Jeux en extérieur : jouer en plein air pour acquérir de nouvelles compétences !

Dernière ligne droite avant le début des premiers ateliers d’été. Après les Trophées de la Philanthropie et des Sciences, l’heure est venue de faire un point sur les derniers Trophées qui seront au programme des vacances : les Trophées des Jeux extérieurs !

Avec l’arrivée de l’été, qui ne rêve pas de profiter un maximum des parcs et des airs de jeux ? Cette semaine, nous allons donc nous intéresser à un sujet phare de la saison : les jeux extérieurs et leurs visées pédagogiques.

Comme tous les étés chez Amasco, nos programmes d’animation sont conçus pour profiter un maximum du plein air, en proposant aux enfants des activités pédagogiques variées, mais surtout très amusantes !

Quels sont les bénéfices pédagogiques qui se cachent derrière les jeux en extérieur ? 

Tout le monde se souvient de l’époque où nous jouions à la balle au prisonnier, à l’épervier, aux billes ou encore à la marelle. Découverts dès le plus jeune âge dans la cour de l’école, les règles de ces jeux s’assimilent simplement et il est possible d’y jouer n’importe où !

Perpétués de générations en générations, ces jeux sont des intemporels. Mais connaissez-vous les bénéfices pédagogiques qu’ils proposent ?

Aujourd’hui, les enfants consacrent 50% moins de temps à jouer en extérieur que les enfants des années 1970. L’omniprésence du numérique dans nos quotidiens en est, évidemment, la cause majeure. Pourtant, pour un enfant, jouer en plein air peut avoir un impact considérable sur sa santé physique, son bien-être mental, mais également sur son développement social et cognitif.

Dans la suite de l’article, nous aborderons les différents aspects éducatifs qui coexistent dans la pratique des jeux en extérieur, et tout particulièrement ceux que l’on appelle les jeux d’antan.

Les jeux en extérieur et leurs bienfaits sur la santé physique des enfants :

D’après les dernières recommandations de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), un enfant âgé de 1 à 4 ans devrait effectuer au minimum 180 minutes d’activités physiques d’intensités diverses par jour. Plus l’enfant grandit, plus son besoin de se dépenser augmente. De la simple promenade à la pratique sportive intense, en passant par des jeux en extérieur plus ludiques, tous les moyens sont bons pour mobiliser le corps des enfants.

Le chat et la souris, célèbre jeu des cours de récréation, est également un incontournable des Ateliers Amasco. Sous la surveillance des animateurs et animatrices, les enfants profitent pleinement des espaces publics proches de nos sites, pour jouer et se dépenser en extérieur. Vous vous souvenez ? Le principe est simple : le chat doit toucher un maximum de souris, tandis que les souris doivent à tout prix éviter le chat.

Grâce à ce jeu, dont les règles sont très simples, tous les enfants peuvent s’amuser ensemble, se dépenser et donc indirectement faire de l’exercice physique, essentiel à leur santé. Tout au long de la partie, les enfants courent à des rythmes différents, de manière fractionnée. Ils doivent être en perpétuel mouvement afin d’esquiver le chat. Vous l’aurez compris, au delà de son aspect très amusant, c’est une véritable occasion pour les enfants de faire de l’effort physique.

Les jeux en extérieur, au service du développement social et cognitifs des plus jeunes :

La plupart du temps, qui dit jeux en extérieur, dit jeux de groupe ! En effet, les activités en plein air sont une merveilleuse opportunité pour les enfants de se retrouver à plusieurs et ainsi de développer leur esprit d’équipe. Ensemble, ils définissent une stratégie commune où chacun y trouve sa place, un véritable exercice pour approfondir leur connaissance et leur acceptation des autres, et ce de manière très ludique.

Les jeux extérieurs favorisent également l’ouverture d’esprit des enfants, en développant leur bien-être au sein de leurs relations interpersonnelles. D’autre part, Stephen Moss, historien de la nature, explique que les enfants coopèrent davantage et améliorent leurs capacités à résoudre des conflits lorsqu’ils sont au contact de la nature.

Le développement de la confiance en soi des enfants est au cœur de la mission d’Amasco. Jouer en plein air, librement, permet aux enfants d’explorer l’environnement dans lequel ils se trouvent de manière intuitive et spontanée. Ainsi, ils apprennent à se faire confiance et enrichissent leur capacités d’analyse.

 

Découvrez la présentation de nos autres Trophées de l’été : les Trophées de la Philanthropie et les Trophées des Sciences.

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur notre page Facebook, ou Instagram.

 

L’équipe Amasco !