amasco-logo
Pratiques pédagogiques et inégalités scolaires : SynLab enquête !

Pratiques pédagogiques et inégalités scolaires : SynLab enquête !

Depuis des années, les enquêtes PISA ont révélé que le système éducatif français était champion des inégalités scolaires. Parmi tous les pays étudiés, c’est l’un des systèmes scolaires où l’origine sociale des élèves a le plus d’impact sur sa réussite scolaire.

Crédits : Simon Grass

L’association SynLab

L’association SynLab est née en 2012 d’une idée simple et forte : les enseignants sont la meilleure chance de réussite pour les jeunes défavorisés. Sa mission ? Soutenir les enseignants et les directeurs d’établissements, afin de favoriser la réussite scolaire des 12 millions d’élèves français.

Dans l’optique d’un changement à grande échelle, SynLab fait le lien entre les acteurs de terrain et les décideurs éducatifs. L’enquête SynLab s’inscrit dans cette démarche d’évolution du système éducatif actuel.

Le contexte de l’enquête

En juillet 2021, SynLab a enquêté sur les pratiques pédagogiques et les inégalités scolaires auprès de 826 enseignants expérimentés, en cycle primaire et secondaire. Parmi eux, plus de 20% sont concernés par l’éducation prioritaire. L’objectif ? Identifier les croyances et pratiques professionnelles dans la lutte contre les inégalités scolaires.

Les résultats de l’enquête

Les enseignants croient-ils en la méritocratie ?

Croire en la méritocratie, c’est croire que la réussite ou l’échec scolaire est essentiellement lié aux efforts fournis par l’élève. Seulement 8% des enseignants pensent que les élèves ont les notes qu’ils méritent à l’école. La majorité estime que tous les élèves n’ont pas accès aux mêmes chances de réussir.

Nous avons une conscience relativement poussée du rôle de l’école dans la reproduction des inégalités sociales. C’est d’ailleurs ce que montre l’enquête menée par Synlab : les enseignants français croient assez peu en la méritocratie scolaire et ils ont raison puisque la méritocratie est loin d’être le seul facteur qui détermine la réussite scolaire. Pourtant, paradoxalement, la France est l’un des pays où l’origine sociale des élèves détermine le plus fortement leur réussite scolaire.

Céline Darnon

Chercheuse en psychologie sociale, spécialiste de l’impact des croyances à l’école sur la reproduction des inégalités

À quoi les enseignants attribuent-ils la réussite et l’échec des élèves ?

Selon les enseignants interrogés, la réussite et l’échec scolaire peuvent être expliqués à même hauteur de 30% par le travail personnel et les capacités de l’élève. Le travail des enseignants et l’accompagnement des familles apparaissent au second plan, à hauteur de 20% environ.

Croire en la méritocratie : quel impact sur les pratiques pédagogiques des enseignants ?

Plus les enseignants croient en la méritocratie, plus ils valorisent un climat de performance en classe, engendrant un esprit de compétition et de comparaison entre les élèves. À l’inverse, moins les enseignants y croient, plus ils adoptent des pratiques pédagogiques de coopération et d’entraide, davantage favorables à l’évolution de tous les élèves.

 

Près de 90% des enseignants sont intéressés par les pratiques pédagogiques permettant de lutter contre les inégalités sociales entre les élèves et expriment leur besoin d’être formés à celles-ci. Parmi eux, une proportion significative soulignent l’importance des compétences psychosociales dans la réussite des élèves.

Quelles sont les pratiques pédagogiques positives et celles à éviter pour lutter contre les inégalités scolaires ?

 

Il existe de nombreuses pratiques pédagogiques efficaces pour réduire les inégalités scolaires. Toutefois, leur efficacité est variable en fonction du contexte dans lequel elles sont appliquées. Les plus connues sont :

• Le droit à l’erreur : 3 enseignants sur 4 expliquent à leurs élèves que l’erreur fait partie du processus d’apprentissage et les mettent en pratique dans leurs enseignements.

• L’explication du sens des apprentissages et de leurs objectifs : plus de 6 enseignants sur 10 explicitent le sens, l’utilité des apprentissages scolaires et les objectifs d’une séquence aux élèves avant de démarrer les enseignements. Ainsi, les apprentissages sont plus concrets et donc plus assimilés par les élèves.

• La coopération entre élèves : plus de 6 enseignants sur 10 font coopérer leurs élèves entre eux de façon à ce que chaque élève progresse dans son apprentissage. Selon les situations, cette pratique peut être à double tranchant.

 

Certaines pratiques ou situations amènent les élèves les moins familiarisés avec les apprentissages, c’est-à-dire plutôt les élèves de milieux populaires, à se sentir menacés, ce qui a des conséquences négatives sur leur apprentissage. Quand l’élève vit quotidiennement dans un climat de compétition et de comparaison, il risque d’intégrer l’idée que ses difficultés scolaires sont le résultat d’un déficit d’intelligence. Cependant, si l’élève est convaincu que l’écart entre lui et “les bons élèves” est surmontable et qu’il en a les capacités, ce climat de comparaison peut-être bénéfique. Il faut donc être très précautionneux pour ne pas étiqueter et stigmatiser l’élève.

Sébastien Goudeau

Chercheur en psychologie sociale, spécialiste de la reproduction des inégalités dans le systèmes scolaire

Amasco lutte contre les inégalités pendant les vacances scolaires

Vaincre les inégalités scolaires, ça se joue aussi pendant les vacances !

Pendant les vacances scolaires, tous les enfants n’ont pas accès à des activités de même qualité, à la différence de celles proposées pendant les temps scolaires. Selon les estimations avancées par les experts du secteur, ce sont trois millions d’enfants qui ne partent pas en vacances pendant cette période.

Notre association, Ateliers Amasco, œuvre en faveur de l’égalité des chances pendant les vacances scolaires. Notre mission ? Favoriser l’apprentissage de tous les enfants grâce à une pédagogie active, basée sur le jeu et développer les compétences psychosociales des enfants (gestion des émotions, esprit critique, créativité).

Pour en savoir plus sur notre pédagogie, cliquez-ici : https://www.amasco.fr/confiance-en-soi/education-positive-et-competences-psychosociales-en-faveur-de-lepanouissement-et-de-la-reussite-des-enfants/

Sources :

https://syn-lab.fr/wp-content/uploads/2021/06/Resultats_Enquete-SynLab_pratiques-pedagogiques-et-inegalites_240821.pdf

https://syn-lab.fr/wp-content/uploads/2021/06/Synthese_Enquete-SynLab_pratiques-pedagogiques-et-inegalites_240821.pdf

https://syn-lab.fr/2021/08/23/grande-enquete-pratiques-pedagogiques-et-inegalites/ 

https://theworldnews.net/fr-news/les-vacances-scolaires-aggravent-les-inegalites-entre-eleves

Trophées de la Toussaint : quels sont les thèmes des vacances ?

Trophées de la Toussaint : quels sont les thèmes des vacances ?

Les vacances scolaires approchent à grands pas, l’heure est donc venue de vous dévoiler les thèmes phares de la Toussaint ! 

Chaque semaine, les ateliers abordent un nouveau thème.

L’inititation aux arts coopératifs 

Lors de la première semaine des vacances, les enfants seront initiés aux arts coopératifs. Au travers des arts plastiques (dessin, peinture, collage) et des arts vivants (danse, théâtre), ils découvriront de nouvelles manières de s’exprimer. 

Par exemple, ils pourront développer la conscience de soi par l’expression de leurs goûts et de leurs talents. La découverte d’artistes célèbres leur permettra d’enrichir leur culture générale mais aussi d’apprendre des techniques artistiques célèbres.

Pour développer des compétences d’interactions sociales et de coopérations, Amasco proposera aux enfants d’effectuer une fresque collaborative.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Une fresque collaborative est une technique de peinture murale construite à l’aide de la participation de plusieurs artistes. Un exercice amusant à faire à plusieurs petites mains ! 

Une semaine bien remplie pour nos futurs artistes de demain ! 

Découverte des pouvoirs de l’écriture

Pour la seconde semaine des vacances, les ateliers permettront aux enfants de découvrir les pouvoirs de l’écriture à travers la musique (écriture de rap et de slam) et la poésie (calligraphie, haïkus, acrostiche…).

Voici un exemple d’acrostiche avec le mot Amasco :

Les enfants apprendront à s’exprimer et à se faire comprendre et à raconter des histoires à écrit. Certains se découvriront peut-être des talents d’écrivains, d’auteur-compositeurs ou bien de poètes ? 

Les inscriptions, c’est par ici ! 

Nos ateliers vous intéressent ? Vous souhaitez inscrire votre/vos enfant(s) ? 

C’est encore possible, il vous suffit de cliquer sur le lien et de remplir le formulaire d’inscription

Avez-vous lu nos précédents articles :

Sensibiliser les enfants à la science avec la botanique

L’orthophonie au service de l’autisme

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux : Instagram ou Facebook !

L’équipe Amasco

Sensibiliser les enfants à la science avec la botanique

Sensibiliser les enfants à la science avec la botanique

Les feuilles tombent, les nuages s’installent et les jours raccourcissent… Ça y est, l’automne est enfin arrivé !

Bien que cela soit parfois déprimant, l’automne est une saison merveilleuse, où la nature se transforme et les couleurs évoluent chaque jour. L’occasion rêvée pour les enfants d’observer ces changements et de s’intéresser à la flore qui les entourent.

Comment devenir un botaniste en herbe ?

Pour fêter l’arrivée de cette nouvelle saison, Amasco vous propose une activité phare des ateliers, à reproduire à la maison : la botanique !

Par la conception d’un herbier personnalisé, les enfants pourront en apprendre un peu plus sur les plantes qui composent leur écosystème (nom, famille, caractéristiques, origine).

Pour réaliser un herbier maison, c’est très simple. Vous aurez besoin :

  • de feuilles de papier
  • de feutres/stylos
  • de gros livres
  • de scotch
  • d’un smartphone avec l’application Pl@ntNet

Pl@nNet, quezako ?

Pl@nNet est une plateforme de sciences participatives sur la biodiversité végétale, créée en 2009.

Pour les grands, comme pour les petits, elle constitue une magnifique aventure scientifique, humaine, pédagogique et technologique. Celle-ci permet à chacun de découvrir et explorer le monde végétal en toute simplicité.

Comment fonctionne l’application ?

Grâce à un système de reconnaissance d’image, Pl@ntNet identifie les plantes prises en photos. Ainsi, il est très facile de connaître le nom de la plante qui se trouve dans votre jardin, comme celle que vous avez croisée sur le chemin de l’école, puis d’effectuer vos propres recherches sur internet.

Aujourd’hui, l’application répertorie plus de 27 000 espèces de plantes partout dans le monde.

Je confectionne mon herbier personnalisé !

Qu’est-ce qu’un herbier ?

Un herbier est une collection de plantes, ou de fragments de plantes, séchées et aplaties, conservées entre des feuillets soigneusement classés. Souvent, les herbiers sont utilisés pour les études botaniques.

Cette semaine, Amasco vous propose un tuto rapide et facile, en 5 étapes, pour réaliser votre propre herbier et devenir un expert des végétaux.

Au-delà de son aspect ludique, construire un herbier à une forte valeur éducative pour les enfants. Cette activité développe leur curiosité, leur esprit critique, ainsi que leur créativité. Elle suscite également leur intérêt pour les sciences, grâce à une utilisation positive des nouvelles technologies.

Votre enfant aime les sciences ?

Découvrez ensemble notre activité chimie, à reproduire à la maison : https://www.amasco.fr/actualites-amasco/les-trophees-des-sciences-pour-developper-la-curiosite-des-enfants/

Pour plus d’actualités, rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux Instagram et Facebook !

À très bientôt,

L’équipe Amasco

Ateliers Amasco dévoile sa nouvelle gouvernance

Ateliers Amasco dévoile sa nouvelle gouvernance

Depuis le 8 septembre 2021, Ateliers Amasco dispose d’un nouveau Conseil d’Administration. 

Qu’est-ce qu’un Conseil d’Administration (CA) ?

Un Conseil d’Administration (CA) représente et structure les grands axes d’orientation de l’association. Les membres du CA sont voués à conseiller le directeur général et son équipe, à apporter leurs compétences, ainsi qu’à veiller au bon fonctionnement de l’association.

De gauche à droite : Olivier Thomassin (administrateur), Arnaud Langlois-Meurinne (président), Manuela Bailly (vice-présidente) et Michel Wendling (directeur général).

Michel Wendling, cofondateur et anciennement président de l’association, a cédé sa place à Arnaud Langlois-Meurinne, anciennement président de l’association Coup de Pouce, pour se consacrer pleinement à son poste de directeur général.

Qui compose le bureau du Conseil d’Administration ? 

Le bureau est composé de Arnaud Langlois-Meurinne, le président, de Manuela Bailly, la vice-présidente, de Louis Champion, le secrétaire, de Natacha Guetta, la trésorière et de Olivier Thomassin, l’administrateur. Selon leur statut, leur fonction diffère. 

Le président sera chargé de la stratégie financière, la vice-présidente de la pédagogie, l’administrateur des formations et des ressources humaines, le secrétaire du modèle économique et de la stratégie, et pour finir la trésorière s’occupera de la comptabilité, des ressources humaines et des relations avec les mairies.

Quelles ont été les motivations de ce changement de gouvernance ?

Ateliers Amasco connaissant une forte expansion, la nécessité de dissocier l’exécutif de la présidence est devenu indispensable. Ainsi, Arnaud Langlois-Meurinne, précédemment  vice président de Vivendi Universal Education et directeur général de Rouen Business School, accompagné d’Olivier Thomassin, anciennement directeur de formation et de l’implication personnel chez Valecon et vice-président de l’École à l’hôpital, on rejoint le Conseil d’Administration pour accompagner le déploiement de notre association.

Je suis fier de m’engager au service du développement d’Amasco aux côtés de ses fondateurs et de son équipe. Je m’appuierai sur mon expérience acquise dans les entreprises et associations que j’ai dirigées dans le secteur de l’éducation pour soutenir ce beau projet de corriger les inégalités pendant les vacances et de contribuer à l’épanouissement de tous les enfants.

Arnaud Langlois-Meurinne

Les principales orientations stratégiques de l’association s’articulent autour de trois axes, à savoir, consolider nos acquis, renforcer notre crédibilité auprès de nos publics et renforcer nos moyens de réussite. 

Encore un nouveau challenge pour l’équipe d’Amasco !

 

 

Avez-vous consulté notre précédent article ?

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

Rentrée scolaire vers un renforcement des savoirs fondamentaux

® Crédits : Simon Grass

L’heure est arrivé !

La rentrée des classes aura lieu le jeudi 2 septembre 2021 toujours dans des circonstances particulières liées à la Covid-19. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a publié le 23 juin dernier, la circulaire de rentrée 2021

Afin de consolider les savoirs fondamentaux des enfants, il a énoncé quatre dimensions essentielles pour guider les acteurs de l’éducation. L’objectif ? Permettre aux enfants d’avoir toutes les cartes en main pour pouvoir choisir au mieux la voie qui leur correspond.

Amasco contribue aux objectifs fixés par l’État, notamment par sa pédagogie favorisant un apprentissage riche et ludique, mais aussi par la transmission de valeurs républicaines telles que le respect d’autrui, la laïcité, l’égalité des chances et la solidarité.

 Ensemble, c’est notre École que nous rebâtissons, au service de la réussite des élèves et de l’unité de notre société.

Jean-Michel Blanquer

Suite à l’enseignement hybride dû à la crise sanitaire de la Covid-19, il est important de veiller à ce que tous les élèves soient sur la même longueur d’onde. Pour remédier à cela, l’Éducation nationale met à disposition aux professeurs des outils pédagogiques, afin de cerner au mieux les besoins des écoliers. Les dispositifs créés dernièrement pour contrôler le niveau scolaire des élèves, entrant en primaire et au collège, doivent être généralisés afin de garantir leur acquis.

Amasco contribue aux directives de l’État en mettant en place des ateliers ludiques qui permettent aux enfants d’apprendre tout en s’amusant. La lutte contre le décrochage scolaire et l’épanouissement des enfants sont des causes soutenues par nos équipes d’animateurs et d’enseignants !

Inciter à la lecture dès le plus jeune âge

L’Éducation nationale déclare qu’environ la moitié des élèves entrant en 6ème ne lit pas de manière fluide à l’oral. Pour inciter à la lecture, il est important que dès le plus jeune âge, les enfants aient accès à des livres. Le corps éducatif s’engage à instaurer des moments de lecture en classe (lecture d’histoires pour les maternelles, quart d’heure de lecture pour les niveaux supérieurs) pour les familiariser avec les mots.

 Le nouveau programme d’enseignement à l’école maternelle vise également à permettre l’enrichissement du lexique, la première structuration de la syntaxe et, par conséquent, de la réflexion qui lui est associée.

Jean-Michel Blanquer

® Crédits : Simon Grass

Rétablir le niveau en mathématiques

En 26 ans, le niveau en mathématiques a considérablement diminué. Une étude Timss déclare qu’un élève lambda de 4ème aujourd’hui, a le même niveau qu’un élève 5ème en 1995. Plusieurs actions ont été mises en place tels que le Plan de mathématiques depuis 2018 au primaire, collège et lycée, mais également la réforme des lycées, proposant une spécialisation mathématiques mieux structurée. La résolution de problèmes doit être valorisée, afin de développer l’engouement pour cette matière.

Chez Amasco, nous proposons également aux enfants des activités scientifiques, pour les aider à construire un raisonnement, expérimenter, découvrir des phénomènes physiques et chimiques, ainsi que  des expériences en botanique toujours par une approche amusante, entre affectif et intellectuel, permettant d’attiser la curiosité de l’enfant.

Favoriser les vacances apprenantes 

Les vacances sont parfois sources d’inégalités sociales. C’est pourquoi, Amasco offre aux familles une solution innovante pendant les vacances scolaires : des ateliers à la fois ludiques et éducatifs, pour que les enfants apprennent et gagnent en confiance en eux, au travers de jeux et d’échanges.

La démarche Amasco contribue à réduire les inégalités. L’association propose  un tarif solidaire pour que les familles les plus défavorisées puissent bénéficier de ces prestations. De plus, nous avons mis en place un programme d’accompagnement destiné à l’accueil des enfants à besoins particuliers. Amasco s’engage à aider et à adapter ses activités en fonction des aptitudes de chacun.

Pour plus d’informations à ce sujethttps://www.amasco.fr/amasco-inclusion/

Renforcer l’activité physique 

® Crédits : Simon Grass

Il paraît que 30 minutes d’activité sportive quotidienne sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. Chez Amasco, nous initions à des jeux d’intérieurs comme d’extérieurs. La dépense physique est essentielle pour le bon développement d’un enfant, tant du point de vue de leur santé mentale que physique. Il est donc important de ne pas négliger les sorties en extérieur ou bien dans la cour de récréation.

Dès septembre 2021, les enfants âgés entre 6 et 17 ans pourront bénéficier d’un « Pass’Sport ». Cette nouvelle allocation, d’une valeur de 50 €, contribuera à prendre en charge l’inscription de l’enfant dans l’association sportive de son choix. Le Pass’Sport concerne les enfants qui bénéficient soit d’une allocation de rentrée scolaire, d’une allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou soit d’une allocation aux adultes handicapés entre 16 et 18 ans.

Pour plus d’information à ce sujet : https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/le-pass-sport

Avez-vous consulté nos précédents articles ?

Forum des associations 2021

Nos Trophées des Sciences en images ! 

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco 

Forum des associations 2021

Forum des associations 2021

Avez-vous passé de belles vacances ?

Qui dit fin de l’été, dit retour à l’école, mais également choix des activités extra-scolaires pour vos enfants !

Dès le mois de septembre, nous serons présents aux Forums des associations en Île-de-France, ainsi qu’en Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons hâte de vous rencontrez et d’échanger plus en détails avec vous sur nos activités.

Le samedi 4 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Paris 19à la Place de la Fontaine aux Lions – de 13h à 20h
  • Bourg-la-Reineau Gymnase des Bas Coquarts
  • Antonyau Centre André Malraux – de 13h à 18h
  • Lyon 6à la Place Maréchal Lyautey

Le dimanche 5 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Fontenay-aux-Rosesau Parc Sainte-Barbe – de 10h à 18h

Le samedi 11 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Paris 13au Boulevard Auguste-Blanqui – de 10h à 17h30
  • Paris 15  à la Mairie du 15e – de 10h à 18h
  • Le Plessis-Robinsonau Complexe sportif Louis-Hachette – de 9h à 18h
  • Montrougeau Stade Multisports de Montrouge – de 10h à 19h
  • Lyon 3à la Place Guichard – de 10h à 17h
  • Lyon 9 – de 9h à 16h

Le dimanche 12 septembre 2021, retrouvez-nous à :

  • Lyon 8 à la Place Ambroise Courtois – de 10h à 18h

Pour plus d’informations, contactez-nous à l’adresse suivante : contact@amasco.fr 

 

À très vite !

L’équipe Amasco