amasco-logo
Trophées d’été 2022 : quels seront les nouveaux défis ?

Trophées d’été 2022 : quels seront les nouveaux défis ?

© Alyssa Tourte

Après des vacances de printemps consacrées au journalisme et aux sciences, l’heure est venue de vous dévoiler la couleur des vacances estivales ! 

Quels seront les thèmes des trophées Amasco cet été ?

Pour rappel, les trophées Amasco sont un défi commun lancé à tous les enfants autour d’une thématique précise. À l’issue de la semaine d’ateliers, le jury Amasco remet un prix à tous les enfants pour les récompenser de leurs productions.

Bien dans son assiette ! 

Trophée autour de l’alimentation :
du 11 au 15 juillet 2022

Pour démarrer les vacances en beauté, les enfants exploreront un thème inédit des ateliers Amasco : l’alimentation !

L’alimentation joue un rôle essentiel dans la santé et la croissance des enfants, c’est pourquoi il est important de les sensibiliser aux bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge.

Une bonne alimentation rime avec bonne santé, mais c’est également une voie de découverte, d’ouverture culturelle, tant elle peut être variée. Bref, un thème idéal pour acquérir des connaissances fondamentales, tout en s’amusant !

Lors de cette semaine, les enfants seront invités à échanger autour de plusieurs questions : Pourquoi mange-t-on ? Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ? Quelle est l’origine des aliments que l’on mange ?

Au travers du jeu, ils découvriront ou redécouvriront, les catégories des aliments et leurs origines. Ces trophées seront également l’occasion d’explorer la diversité culinaire à travers le monde et d’échanger autour des traditions liées à celle-ci.

Au plaisir de lire !

Trophées autour de la lecture et de l’écriture :
d
u 18 au 22 juillet 2022

Lire, compter, écrire sont des savoirs fondamentaux au cœur des enjeux de l’école, mais il est important de ne pas délaisser ces apprentissages pendant les vacances scolaires, surtout pendant les longues vacances d’été.

Avec ce thème, Amasco se donne pour défi d’attiser la curiosité des enfants et de développer leur plaisir d’apprendre autour de la lecture et de l’écriture. Découverte des grands écrivains, échanges autour d’ouvrages célèbres et jeux de rôles seront donc à l’honneur lors de cette deuxième semaine d’ateliers.

Dans le cadre des trophées, un challenge sera proposé aux enfants pour mobiliser leurs compétences et leur créativité autour de cette thématique.

Yakajouer !

Trophées autour de la création de jeux :
d
u 25 au 29 juillet 2022

Il n’y a pas d’âge pour jouer ! Le jeu est une source de plaisir, d’amusement, de bien-être mais c’est également un puissant vecteur d’apprentissage. C’est donc à l’unanimité que nos équipes pédagogiques ont décidé de proposer aux enfants, pour une deuxième édition, des trophées autour de la découverte et de la création de jeux.

À cette occasion, les enfants seront invités à échanger autour des jeux qu’ils connaissent, mais également autour des bienfaits de ceux-ci. Ils découvriront des jeux de toutes sortes, adaptés à tous les âges.

Les enfants sont créatifs et débordent souvent d’imagination. Avec les trophées “Yakajouer !”, ils auront donc l’opportunité de mettre à profit leurs idées pour créer leur propre jeu et en définir les règles ensemble. Une occasion en or de s’amuser, tout en coopérant avec les autres !

Art’masco !

Trophées autour des arts :
du 22 au 26 août 2022

L’art est un vaste domaine dans lequel chacun peut trouver sa place et se découvrir des talents insoupçonnés. Le dessin, la musique, le cinéma, le théâtre, l’architecture… les champs des expérimentations et les limites du savoir en sont infinis !

Comme pour chaque thématique, la semaine d’ateliers débutera avec un temps d’échanges et de partages de connaissances. Au travers des activités, les enfants partiront à la découverte des grands artistes de notre histoire et des différents types d’arts, pour ensuite pratiquer eux-même.

Les vacances Amasco seront également l’occasion pour eux de participer à des sorties culturelles en compagnie de nos animateurs. Ainsi, ils auront toutes les clés en mains pour relever ensemble le challenge des trophées “Art’masco !” et gagner un prix !

Vous souhaitez inscrire votre enfant à l’un de nos atliers ? 

Les ateliers d’hiver 2022 : l’heure du bilan a sonné !

Les ateliers d’hiver 2022 : l’heure du bilan a sonné !

Ateliers d’hiver : les thèmes des vacances

À chaque période de vacances ses trophées ! Cet hiver, les ateliers se sont déroulés autour de deux grandes thématiques : “À la découverte des cultures”, pour s’ouvrir au monde et aborder la géographie et la citoyenneté de manière ludique et “Voyage à travers le temps”, pour travailler l’histoire autrement.

En associant leurs savoirs et leurs talents, les enfants ont réalisé des créations en lien avec ces thématiques, en vue de recevoir un trophée en fin de semaine.

Ateliers d’hiver : zoom sur nos activités

Le programme d’animation proposé par les équipes pédagogiques était riche et diversifié. En effet, les enfants ont pu découvrir de nouvelles activités telles que l’écriture cunéiforme et l’art azthèque en lien avec les thèmes évoqués précédemment. Ils ont pu également participer aux activités phares Amasco, telles que la robotique, les sciences, ou encore la méditation

Les enfants ont notamment pu découvrir une autre manière de s’exprimer au travers de la sophrologie. Sylvie Rosenberg, sophrologue et intervenante pour La bulle des émotions, est venue proposer aux enfants une initiation à la sophrologie au sein de nos ateliers en région Auvergne Rhône-Alpes.

Mais qu’est-ce que la sophrologie ? 

La sophrologie regroupe un ensemble de techniques qui aident chacun à prendre conscience de soi et de son environnement, à se connecter à ses propres émotions et à celles des autres.

Chez Amasco, nos activités ont pour double objectif d’accompagner les enfants dans le développement de leurs compétences psychosociales (gestion des émotions, confiance en soi, créativité, esprit critique), et ce, dès le plus jeune âge.

Ateliers d’hiver : nos sorties culturelles

Depuis l’été 2021, Amasco s’engage à faciliter l’accès à la culture pour tous les enfants. Dans cette démarche, nos équipes d’animation proposent aux enfants des sorties culturelles pour découvrir les musées, les expositions ou encore les parcs de la ville.

Cet hiver, en région Auvergne-Rhône-Alpes, les enfants ont eu la chance de découvrir une exposition sur les Sioux au musée des Confluences à Lyon. Lors de cette sortie, ils ont pu découvrir le monde des Indiens d’Amériques au travers de récits de voyages et de peintures. 

En région Île-de-France, les enfants ont découvert le grand aéroport d’Orly, une visite parfaitement adaptée au thème “À la découverte du monde”. En effet, c’est souvent ici que nos rêves de voyages et de découvertes se concrétisent. 

Du côté du Grand Est, plus précisément à Strasbourg, ils ont découvert ou redécouvert le musée d’art contemporain, avec des œuvres du 20e siècle montrant le renouveau, la découverte et l’exploration : une sortie culturelle parfaite pour saisir l’importance de l’art dans le monde !

Ateliers d’hiver : quelques chiffres clés

Au niveau national, 620 enfants ont participé aux ateliers. Les participations ont été nombreuses, au total 708 : 234 en région Auvergne Rhône-Alpes, 107 en région Grand Est, 38 en région Centre Val-de-Loire et 329 en région Île-de-France.

Nous sommes ravis d’avoir accueilli tous ces enfants tout au long de ces ateliers d’hiver et d’avoir ainsi pu leur transmettre les valeurs Amasco

Ateliers d’hiver : vos témoignages

À la fin des ateliers, un questionnaire de satisfaction est distribué aux familles. Ce questionnaire permet à nos équipes d’avoir un retour sur les ateliers et d’apporter des améliorations si besoin.

« Mes enfants ont beaucoup aimé les activités car elles proposent des activités variées sur des thèmes intéressants alliant l’apprentissage et l’amusement. C’est ce dont ont besoin les enfants d’aujourd’hui ! »

Maman d’un garçon de 7 ans et d’une fille de 8 ans

“Nous apprécions la bienveillance montrée aux enfants, la diversité des activités proposées et les trophées de fin de semaine qui les motivent tous autour d’un projet créatif.”

Maman d’un garçon 8 ans 

“La diversité des activités et le professionnalisme des encadrants sont top ! Les enfants sont bien encadrés et les animateurs sont aimables et professionnels !” 

Papa d’un enfant de 6 ans

Vous souhaitez inscrire votre enfant à l’un de nos ateliers ?

Les soft skills : un atout d’avenir

Les soft skills : un atout d’avenir

© Simon Grass

Soft skills ? Un mot peu connu pour la plupart des enfants. Comment est-ce possible alors que la plupart des recruteurs n’ont plus que ce mot-là à la bouche ? Il est important que, dès leur plus jeune âge, les enfants puissent développer les compétences qui leur seront nécessaires autant dans leur vie personnelle que professionnelle. 

Soft skills ? Késako ?

Traduit de l’anglais, “soft skills” signifient “compétences douces”. On parle aussi de  »life skills” qui sont les “compétences de vie”. Il s’agit de compétences comportementales qu’un individu possède. En d’autres termes, ce sont les qualités essentielles du “savoir-être” d’une personne. Par exemple, l’ouverture d’esprit, la confiance en soi et envers les autres sont des soft skills. 

Aujourd’hui, les scientifiques reconnaissent que les soft skills sont primordiales dans une entreprise, pour construire des liens solides, solidaires et efficaces avec les membres d’une équipe. Il est donc important d’enseigner ses compétences aux prodiges de demain. 

À quoi servent les soft skills ?

La curiosité et la créativité

La curiosité est la compétence du goût pour l’apprentissage. Elle pousse à comprendre le fonctionnement des choses qui nous entourent. La curiosité favorise l’inventivité et la création et donc la créativité. La créativité est animée par la pensée, l’observation et l’expérimentation. Cette compétence permet de résoudre des problèmes inattendus par le biais de la réflexion et de l’imagination.

L’esprit critique

C’est être capable de donner un avis sur un sujet donné dans le but de résoudre un problème. L’esprit critique permet également de favoriser l’écoute de l’autre.

La confiance en soi et la maîtrise de soi

Il est important de croire en ses propres compétences et à avoir conscience de ses forces et de ses faiblesses. La confiance en soi permet de savoir ce qui est bon pour soi. La maîtrise de soi permet de générer des interactions positives avec les autres. 

La collaboration et l’esprit d’équipe

La collaboration permet de gérer les émotions des uns et des autres telle que l’empathie par exemple. L’esprit d’équipe permet d’être à l’écoute de l’autre et d’apprendre à prendre la parole en communauté. 

L’adaptabilité et la flexibilité

L’adaptabilité et la flexibilité permettent d’être propice aux  changements et de gérer favorablement les imprévus.

Comment Amasco parvient-il à développer ses compétences avec les enfants ?

Développer les compétences psychosociales des enfants est l’un des enjeux primordiaux des ateliers Amasco. Il est nécessaire de socialiser l’enfant, dès son plus jeune âge, pour sa construction et son épanouissement. Lors de nos ateliers, nous proposons aux enfants des activités pour développer leurs savoir-être. 

Nous organisons des travaux de groupe pour que les enfants puissent réfléchir ensemble sur un sujet donné en apportant de la créativité et de l’ingéniosité, toujours en étant à l’écoute des membres de son équipe. 

Pour apprendre aux enfants à comprendre et à gérer leurs émotions, nous avons une activité qui se nomme “la météo des émotions”, qui leur permet d’exprimer dans un contexte bienveillant, devant les autres enfants et les animateurs, de ce qu’ils ressentent. Il est important de savoir exprimer ses émotions mais aussi de s’exprimer en public

Nous initions les enfants à la méditation pour leur apprendre le lâcher pris qui est un élément essentiel pour une bonne gestion du stress.

 

 

Avez-vous consulté nos précédents articles ?

Calendrier de l’Avent Ateliers Amasco

Qui a remporté les Trophées des Arts Coopératifs ?

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter.

L’équipe Amasco

Amasco accompagne les enfants dans la découverte de leurs émotions

Amasco accompagne les enfants dans la découverte de leurs émotions

Les enfants et leurs émotions

Joie, curiosité, excitation mais également peur, stress ou tristesse, la rentrée des classes est souvent source de multiples émotions chez les enfants. Mais qu’est-ce que les émotions ? Et quels rôles ont-elles à jouer ?

Les émotions sont complexes, soudaines et momentanées. En latin, le terme émotion provient de emovere, qui signifie “mettre en mouvement”. La peur, la joie, le dégoût, la tristesse, la colère et la surprise sont considérés comme les six émotions primaires, pouvant se décliner selon le contexte social et relationnel (honte, amour, empathie).

Chez les enfants, les émotions sont systématiquement associées à une modification de leur état physiologique (rougissement, sudation). Les émotions des enfants sont perceptibles, puisqu’elles ne se différencient pas de leur état affectif. Selon Heuyer, celles-ci se trouvent au carrefour du biologique et du physiologique

Les émotions, positives comme négatives, sont normales, et même indispensables à la vie des enfants. Elles jouent un rôle important dans leurs choix, mais également dans leurs apprentissages, puisqu’elles leur donnent la motivation et l’envie de se dépasser. Les émotions ont également un impact sur la mémoire, plus les émotions sont fortes, plus les souvenirs sont ancrés. Toutefois, en dysharmonie, celles-ci peuvent être une cause de souffrance, c’est pourquoi il est essentiel d’apprendre aux enfants, dès le plus jeune âge, à les apprivoiser.

Amasco et sa pédagogie positive

Aux Ateliers Amasco, nous portons une attention particulière aux émotions des enfants. Importantes pour leur bien-être, leur développement et leurs apprentissages, nous proposons des activités pour apprendre aux enfants à les identifier, à les exprimer et à les apprivoiser. Par le théâtre, par exemple, les enfants s’entraînent à gérer leur stress, leur anxiété, tout en développant leur empathie. Par le yoga et la méditation, ils sont amenés à les accueillir et à les canaliser. Ainsi, les émotions ne sont plus un frein, mais une véritable arme pour le quotidien.

Aujourd’hui, Amasco vous propose une petite sélection d’outils pour apprendre aux enfants à découvrir et comprendre leurs émotions.

Vice et versa est un film d’animation, réalisé par Pete Docter et Ronaldo Del Carmen. Il raconte l’histoire de Riley, une petite fille vivant dans le Minnesota. L’histoire se déroule dans son cerveau, où nous faisons la rencontre de ses cinq émotions de base : Joie, Colère, Tristesse, Peur et Dégoût. De péripéties en péripéties, nous découvrons le rôle des émotions dans les choix de Riley, ses réactions mais également dans la perception de ses souvenirs.

La botanique du cœur est un podcast, à destination des enfants, dès 4 ans. Basé sur la psychologie positive, ce podcast accompagne les enfants avec bienveillance, dans la découverte de leurs émotions et leur apprend à vivre en harmonie avec celles-ci. Avec la botanique du cœur, les enfants apprennent à devenir leur propre jardinier du cœur.

Mes émotions… ces visiteuses inattendues est un livre de Marie Vaillant et Jean-François Rousseau. Au fil de l’histoire, les narrateurs partagent leurs émotions et offrent un éventail d’outils pour accueillir “ces visiteuses inattendues” : pleine conscience, dessin, verbalisation, etc..

La météo des émotions est une activité ludique pour apprendre aux enfants à écouter ce qui se passe à l’intérieur d’eux, à identifier leurs émotions, dans l’objectif de mieux les apprivoiser. Grâce à cet outil, les enfants se découvrent, ce qui évite les réactions automatiques négatives.

Avez-vous lu nos précédents articles :

Éducation positive et compétences psychosociales, en faveur de l’épanouissement et de la réussite des enfants

Rentrée scolaire, vers un renforcement des savoirs fondamentaux

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux : Instagram ou Facebook !

L’équipe Amasco

Éducation positive et compétences psychosociales, en faveur de l’épanouissement et de la réussite des enfants

Éducation positive et compétences psychosociales, en faveur de l’épanouissement et de la réussite des enfants

Ateliers Amasco œuvre en faveur de l’épanouissement et de la réussite scolaire de tous les enfants. Inspirée du concept d’éducation positive, notre pédagogie vise à accompagner les enfants dans le développement de leurs compétences psychosociales, nécessaires à leur bien-être social, mental et physique.

Éducation positive, pédagogie active, compétences psychosociales, les termes sont nombreux. Ainsi, cet article a pour vocation de vous éclaircir au sujet de ces différents concepts, afin que vous puissiez en saisir l’ensemble des enjeux.

 L’école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

Albert Einstein

Les compétences psychosociales, au cœur de l’éducation positive :

Aujourd’hui, seules les compétences académiques et disciplinaires sont enseignées à l’école, positionnant au second plan le bien-être des enfants. C’est de ce constat qu’est né le concept d’éducation positive.

Qu’est-ce que l’éducation positive ? L’éducation positive, c’est l’intégration de la psychologie positive dans le champ éducatif. Selon Martin Seligman, l’un des précurseurs de cette approche innovante, l’éducation positive est « la voie vers l’épanouissement, permettant la réussite éducative ». La psychologie positive et le développement des compétences psychosociales sont intrinsèquement liés.

Les compétences psychosociales, qu’est-ce que c’est ? La notion de « compétences psychosociales » (CPS) a été introduite par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1993 :

« Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adaptant un comportement approprié et positif, à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. Les CPS ont un rôle important à jouer dans la promotion de la santé dans son sens le plus large, en termes de bien-être physique, mental et social »

Les compétences psychosociales, des compétences de vie :

Les compétences psychosociales représentent des habiletés, des aptitudes, des capacités psychologiques individuelles. Elles permettent d’être acteur et auteur de sa vie, au quotidien. Celles-ci peuvent s’apprendre, se cultiver, et même se transmettre ! Et comme toutes nouvelles compétences, plus elles sont développées tôt, plus elles s’acquièrent rapidement, naturellement et restent ancrées tout au long de la vie.

Les compétences psychosociales jouent donc un rôle essentiel chez les enfants, autant dans l’appréhension de leur parcours d’apprentissage que dans l’approche de leur future vie d’adolescents et d’adultes. Mais concrètement, les compétences psychosociales, qu’est-ce que c’est ?

Les 3 grandes catégories de compétences :

Les compétences psychosociales se divisent en 3 grandes catégories : les compétences sociales, les compétences cognitives et les compétences émotionnelles. 

Les compétences dites « sociales » ou « interpersonnelles » recouvrent la capacité d’un enfant à communiquer efficacement, à faire preuve d’empathie envers autrui, à formuler et recevoir des critiques ou à résoudre des problèmes relationnels. Plus globalement, elles consistent à développer son habileté dans ses relations interpersonnelles.

Les compétences dites « cognitives » désignent la conscience de soi et la capacité d’un enfant à adopter une pensée critique et créative. Elles sont notamment un atout essentiel pour l’analyse d’informations et la résolution de problèmes.

Les compétences dites « émotionnelles » font référence à la capacité d’un enfant à gérer son stress et à accueillir ses émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables. On les appelle également « compétences d’auto-régulation » puisqu’elles permettent un gain d’autonomie des enfants face à la maîtrise de leurs émotions et contribuent indirectement à leur réussite dans les activités d’apprentissage qu’ils entreprennent.

Les compétences psychosociales essentielles au bon développement des enfants :

Apprendre à faire face aux problèmes est une compétence indispensable à développer pour un enfant. Celle-ci permet de garder le contrôle face aux difficultés rencontrées, aux échecs auxquels il est confronté. Il s’agit également d’apprendre à faire des choix, en analysant la situation, en évaluant les différentes options, afin qu’il puisse agir en conséquence.

L’apprentissage de cette compétence se traduit par une pédagogie active, une pédagogie où l’enfant est au cœur de l’action, avec la possibilité de prendre des initiatives et de faire des choix de manière autonome. Elle permet notamment de donner une place à l’erreur afin qu’elle devienne une opportunité d’apprentissage, plutôt qu’un échec. Ainsi, elle requiert un esprit de coopération et d’échange chez l’enfant. Elle suscite également le débat, la réflexion individuelle et collective en vue d’atteindre un objectif précis.

Dans le monde dans lequel nous évoluons aujourd’hui, l’accès à l’information ne se résume qu’à un clic, il est donc essentiel d’apprendre aux enfants à développer leur esprit critique. Cette compétence est nécessaire à l’analyse objective des informations qu’ils rencontrent, ainsi qu’à la construction d’un avis fondé qui leur est propre.

Développer son esprit critique, c’est avant tout se questionner, sur soi, sur les autres, sur l’ensemble des informations disponibles. Pour un enfant, avoir une pensée critique est un levier de construction, d’affirmation face aux autres, d’adaptabilité à son environnement, mais également de développement de sa confiance en soi.

Développer sa pensée créative, c’est encourager l’enfant à libérer son imaginaire, à explorer les possibilités qui s’offrent à lui, voire à créer de nouvelles opportunités. Ainsi, il s’agit de susciter son esprit de découverte et sa curiosité.

Communiquer efficacement, c’est être capable d’exprimer sa pensée, de façon appropriée et adaptée. C’est savoir transmettre une idée, en respectant ses besoins comme ceux des autres. C’est faire usage d’une communication positive, non violente et respectueuse.

Pour un enfant, le développement d’une communication habile passe par l’expression de ses idées, de ses besoins du moment, mais également par une écoute et une empathie vis-à-vis des autres. Ainsi, cette aptitude relationnelle permet une aisance dans les relations interpersonnelles, puisqu’elle favorise l’élaboration de relations saines, constructives, fiables et durables. Elle contribue donc indirectement au bien-être social et mental de l’enfant.

Afin de développer des relations sociales saines et constructives, il est important pour un enfant d’apprendre à se connaître en explorant sa personnalité, ses forces, ses faiblesses, ses centres d’intérêt, ses valeurs, etc… Plus simplement, il faut avoir conscience de soi.

En pratique, il s’agit d’accompagner l’enfant dans l’identification et le développement de ses forces, afin qu’elles deviennent une arme pour la gestion de ses faiblesses, ainsi qu’un indicateur pour ses choix de vie futurs.

Avoir de l’empathie pour les autres, c’est se transposer au travers de l’autre, imaginer sa vie, se projeter dans sa situation. Développer cette compétence permet notamment l’acceptation de l’autre et de ses différences, ce qui contribue au développement de relations sociales équilibrées.

Savoir gérer son stress et ses émotions, ce n’est pas les fuir. C’est apprendre à les reconnaître, à identifier les signaux, les causes et les effets. L’enjeu est donc d’apprendre aux enfants à développer leur intelligence émotionnelle, en les sensibilisant sur le rôle des émotions, l’analyse et la gestion de celles-ci.

En pratique, le développement de l’intelligence émotionnelle passe par plusieurs pratiques telles que la relaxation, la méditation, la sophrologie, les mouvements, les arts visuels, la musique, etc..

Les émotions bien gérées peuvent être un formidable levier d’apprentissage. À l’inverse, elles peuvent être un frein considérable chez certains enfants. Il est donc essentiel pour les enfants d’apprendre à en tirer profit, plutôt que de les laisser les submerger.

Avez-vous consulté nos précédents articles ? 

Ateliers Amasco s’associe à l’École de la Philanthropie pour les vacances d’été !

Amasco et son approche inclusive pour accompagner les enfants concernés par des « troubles dys »

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’équipe Amasco

Le rire pour améliorer la confiance en soi

Le rire pour améliorer la confiance en soi

Dimanche 2 mai s’est tenue la journée internationale du rire, l’occasion de se pencher sur ses bienfaits et ses apports chez les plus jeunes. 

Des études révèlent qu’un enfant rit en moyenne une centaine de fois par jour, loin devant les vingt fois recensées chez les adultes. Mais alors, qu’est-ce que le rire nous apporte ? 

Le rire est l’origine de bienfaits multiples sur notre corps et notre esprit. D’un point de vue médical, le fait de rire augmente les défenses immunitaires par la chaleur corporelle et l’oxygénation des tissus. Il libère également des endorphines, elles-mêmes responsables de notre bien-être. 

Si le rire agit positivement sur notre corps, il est aussi un pilier de notre équilibre psychique. L’action de rire renvoie à une « manifestation, généralement spontanée et sonore, associée à une gaieté soudaine mais parfois aussi à d’autres émotions » (source Little green house).  Cette réaction dite extérieure évolue au fil des âges. 

Fleur à émotions

 Dimanche 2 mai s’est tenue la journée internationale du rire, l’occasion de se pencher sur ses bienfaits et ses apports chez les plus jeunes. 

Des études révèlent qu’un enfant rit en moyenne une centaine de fois par jour, loin devant les vingt fois recensées chez les adultes. Mais alors, qu’est-ce que le rire nous apporte ? 

Le rire est l’origine de bienfaits multiples sur notre corps et notre esprit. D’un point de vue médical, le fait de rire augmente les défenses immunitaires par la chaleur corporelle et l’oxygénation des tissus. Il libère également des endorphines, elles-mêmes responsables de notre bien-être. 

Si le rire agit positivement sur notre corps, il est aussi un pilier de notre équilibre psychique. L’action de rire renvoie à une « manifestation, généralement spontanée et sonore, associée à une gaieté soudaine mais parfois aussi à d’autres émotions » (source Little green house).  Cette réaction dite extérieure évolue au fil des âges. 

Manuella Bailly

Le rire  constitue un excellent remède pour améliorer la confiance en soi chez les enfants. Il met de bonne humeur, nous rend positif et nous permet de relativiser face aux situations du quotidien. Il est notamment un moyen de dédramatiser et de donner un sens à l’autodérision ».  Manuela Bailly

Très tôt, les enfants prennent conscience de l’importance et des bénéfices du rire sur leur humeur. En effet, celui-ci constitue un excellent remède pour améliorer la confiance en soi. Il met de bonne humeur, nous rend positif et nous permet de relativiser les situations du quotidien. Il est notamment un moyen de dédramatiser et de donner un sens à l’autodérision. 

Chez Amasco, nous accordons beaucoup d’importance au rire pour développer la confiance en soi chez les enfants. La fleur à émotion, activité phare de nos ateliers y contribue en permettant aux enfants d’exprimer leurs émotions, comme leur gaieté. 

Véritable outil pour faire face aux situations négatives du quotidien, le rire nous aide à soigner bien des maux. Ainsi pour aller mieux et assurer notre bien-être, rions comme des enfants.